Une technologie pleine d’avantages qui réconcilie économie et écologie. Le Direct Drive Bartholet diffère clairement des autres moteurs lents déjà sur le marché.

Traditionnellement, le groupe moteur est constitué d’un moteur électrique couplé à un réducteur. Avec le Direct Drive développé par Bartholet, la puissance est directement transmise à la poulie motrice, le risque de bris de réducteur est éliminé et la maintenance des composants tels que cardan et réducteur sont également complètement éliminés.

 

 

Redondance

 

La conception modulaire permet de configurer le moteur en fonction de la puissance utile demandée. Un secteur de stator défaillant peut-être à tout moment isolé et l’exploitation continuer avec une réduction proportionnelle de la capacité. Grâce à la modularité, un moteur peut avoir un dimensionnement provisoire dans l’attente de la configuration finale de l’appareil.   

 

 

Maintenance aisée

 

La conception modulaire du moteur permet de recourir sans problème au transport par hélicoptère des différentes parties. Le poids du composant le plus lourd du Direct Drive Bartholet est de 1,3 tonnes et le roulement principal du rotor est situé en tête. Une excellente accessibilité des points de maintenance est assurée.

 

 

Ecologiquement responsable

 

Un réducteur conventionnel contient ainsi environ 200 l d’huile qui, suite à un dommage ou une fausse manœuvre en opération d’entretien, peut se retrouver accidentellement dans la nature. Le Direct Drive ne nécessite aucun changement d’huile et les risques en question sont totalement absents.

 

 

Emissions sonores

 

De nos jours, nous constatons une demande croissante de diminution des émissions sonores et Bartholet fait son maximum pour proposer des installations aussi silencieuses que possible. Le Direct Drive Bartholet possède un système de refroidissement par eau, pratiquement silencieux comparé au refroidissement par air. Pour les installations urbaines qui sont exploitées jusqu’à 15h par jour, la question est encore plus essentielle.

 

 

 

Limitation des pertes de chaleur

 

L’énergie véhiculée par le système de refroidissement peut être récupérée au travers d’échangeurs de chaleur. Sachant que celle-ci peut atteindre plusieurs kW, on peut par exemple envisager le chauffage de locaux opérateurs.

 

 

Détails constructifs

 

Moteur à aimant permanent avec rotor-aimant et stator formant carcasse d’accueil des enroulements. L’axe de la poulie motrice est monté directement dans l’arbre creux du rotor et assure la transmission de puissance. Le stator est composé de 6 segments de 115 kW chacun. Ils servent d’une part de structure de support des enroulements et d’autre part participent à la dissipation de la chaleur. Le Direct Drive Bartholet permet grâce à sa modularité d’assurer une gamme de puissance de 115 à 1380 kW en fonction des besoins de l’installation.